Jésus ! J’ai raté un épisode ?

En fin d’année 2012, le groupe de jeunes de notre église nous avait invité pour leur week-end de retraite…

Dans l’évangile de Jean au chapitre 6, nous vivons la 1ere multiplication des pains. Jésus prêche, et les gens viennent de partout pour l’entendre. A la fin de la journée, les disciples veulent renvoyer les gens. Mais Jésus dit : vous allez les nourrir. Arrive le jeune avec 5 pains et 2 poissons.

500O hommes = 5000 femmes + 10000 enfants. Jésus a nourrit 20000 personnes avec 5 pains et 2 poissons.

 

Ça a fait le buzz. La foule a accourut. (Ne pas confondre avec Matthieu 15 : 4000 hommes, autre histoire). Pourquoi, il fait ça ? Parce qu’ils avaient faim ? Non ça c’est dans la deuxième multiplication.

Les 4 évangiles racontent cette histoire. Les gens pouvaient aller dans les alentours. Il a fait ce miracle pour entre autre exposer les mauvaises raisons, pour lesquelles les gens suivaient Jésus. Le lendemain, ils sont beaucoup plus nombreux : bouffe gratuite. Mais certains sont mal informés :

Les mal informés.

Etre mal informés : frustrant. Tu perds ton temps.

Exemple : Sondage téléphonique, sondage télé loisirs.

Jésus dit : si tu veux me suivre calcule le coup. Jésus veut des gens qui se donnent entièrement.

Jean 6 v.51 : bizarre

Jean 6 v.52 : Jésus rend les gens perplexes

Jean 6 v.53 : Jésus en rajoute une couche, pour bien perdre tout le monde

Jésus devient vampire ? Jésus dit qu’il va mourir, il va être crucifié, il va être meurtri par une croix, et son sang sera versé pour le péché du monde. Les gens ont commencé à comprendre qu’il va mourir. Ils ont pas aimé ça, parce qu’il avait trouvé le génie qui donne du pain gratuit. On ne travaille pas, pas d’impôts, pas de taxes. C’est lui notre homme. Avec lui on va renverser l’empire romain. Les juifs cherchaient un leader pour se débarrasser des romains. Dès qu’il y a un langage de mort, les gens n’aimaient pas ça. Ils étaient mal informés : on veut pas que tu meurs.

v.66 : La foule est déjà parti, il reste les disciples. Le vent tourne. Il fait une « mauvaise » prêche.

Mise en situation :

Pierre et Jean voient les gens partir. Jésus assis un peu plus haut, et Pierre et Jean voit la foule partir. Ils voyaient déjà leurs plans partir en fumée. Ils étaient les bons disciples, ils pensaient avoir les places pour gouverner le nouveau royaume de Dieu. Ils voyaient partir leur avenir.

Pierre aurait pu se lever pour dire : time out, pause. Oubliez les affaires de cannibales, Jésus est fatigué, on fait un break et revenez dans une heure.

Discussion avec Jésus : Jésus ta prédication elle marche pas. Parle nous plutôt de Ta prière magnifique, et on va prier, promis ! Ou alors fais une blague sur les pharisiens. Ou bien parle en parabole, les gens ne comprennent pas, mais disent que c’est « deep ».

Mais Jésus prêche son message : boire mon sang, manger ma chair.

Si tu plonges, on va plonger aussi, Jésus change de message s’il te plait.

 

Mal informé, Jésus est venu pour mourir.

Es tu mal informé ? Tu crois que Jésus, ça va régler tous tes problèmes. Mais ça coute de suivre Jésus. Tu ne peux pas ajouter Jésus à tout le reste. Je ne savais pas qu’il fallait que j’arrête de mentir, de voler, d’être centré sur moi. Etre chrétien c’est pas un job à temps partiel. Tu vas perdre, mais tu vas tellement gagner. La vie chrétienne tu crois que c’est des vacances ? Facile ? Il faut faire des efforts par la grâce de Dieu, par le Saint Esprit.

Il faut que tu te battes. Si tu te sens en vacances, pose toi des questions.

 

Le problème est que nous avons grandit dans une société qui ne veut plus faire d’effort.

 

Suis-tu Jésus pour les bonnes raisons ? Ce jour là, des personnes ont suivi Jésus pour de mauvaises raisons. Ils avaient le ventre plein, mais l’âme vide. Jésus va pourvoir à tous tes besoins, si tu lui fais confiance, pas ce que tu veux, pas ce que tu penses ce que tu as besoins, mais ce dont tu as besoin. Mais Jésus veut pourvoir avant tout à ta faim spirituelle. Mais ce jour là, la majorité des gens sont partis affamés spirituellement. C’est peut être ton cas ? Tu aimes Jésus, tu vas à l’église, mais spirituellement tu es affamé. Tu peux avoir ton ventre plein de nourriture parce qu’on est dans un pays d’abondance, ta tête pleine parce qu’on peut s’étourdir dans notre culture, notre société. Mais ton âme a besoin de nourriture. J’essaie, j’aime Dieu, mais j’ai faim, tu dis. Pourtant Jésus a dit celui qui a faim, qu’il vienne à moi et il n’aura plus jamais faim. Celui qui a soif, qu’il vienne à moi et il n’aura plus jamais soif ?

Extrait du message – Suis-tu Jésus pour les bonnes raisons ? – Retraite STKAM 2012

Lire également issu du message :

Le mercenaire n’ira pas loin

La vérité sur Jésus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *