La prière simple

Extrait du message Comment prier, y’a-t-il une méthode pour prier, y’a-t-il des formules obligatoires et des formules de politesse etc. – Rija – Decembre 2005

Dans le livre de Matthieu chapitre 6 , verset 1 à 15, Jésus nous parle de la prière.

« En priant, ne multipliez pas de vaines paroles (Matthieu 6,7) »

Jésus dit : « ne multipliez pas de vaines paroles ». On peut voir dans ces passages que la prière pour Jésus, ce n’est pas une performance, t’as pas besoin de montrer que tu es un grand orateur, ni de mitrailler Dieu par de vaines paroles. Comme il a été dit auparavant, Dieu sait déjà qui tu es et ce que tu veux avant même que tu te présentes à Lui, donc ce n’est pas la peine de jouer la comédie. Reste toi-même. Il faut parler à Dieu comme on parle à son Père. . Ne cherche rien de compliqué, mais rappelle-toi comment, enfant, sans te poser de questions, tu réclamais sans cesse à tes parents, même peut-être en faisant des caprices. Eh bien c’est cela que Dieu veut.

Vous savez, pour Dieu, et dans toute l’histoire de la Bible, les gens les plus simples ont toujours eu la faveur de Dieu. Pour exemple, quand les apôtres ont empêché les enfants de s’approcher de Jésus, Il a répondu, « laissez les enfants venir à moi, et ne les en empêchez pas, car le royaume des cieux appartient à ceux qui sont comme eux ».

La prière sincère

Extrait du message Comment prier, y’a-t-il une méthode pour prier, y’a-t-il des formules obligatoires et des formules de politesse etc. – Rija – Decembre 2005

Dans le livre de Matthieu chapitre 6 , verset 1 à 15, Jésus nous parle de la prière.

« Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites. (Matthieu 6,5) »

Jésus nous dit, ne soyez pas comme des hypocrites. Quand on prie ce n’est pas pour prouver au monde que nous sommes des fervents chrétiens, ou que nous sommes des gens super pieux. Tu pries parce que tu as quelque chose à dire à Dieu et parce qu’aussi, tu veux entendre ce que Dieu a à te dire. Si tu pries pour prouver aux autres que tu sais prier ou que tu aimes prier, Jésus dit, tu as déjà ta récompense, le monde saura que tu es un bon, mais ce n’est pas l’image que Dieu a de toi. Tu ne recevras rien en échange de ta prière.

Pour Jésus, et vraiment pour parler de la manière la plus simple possible, la prière c’est la possibilité de s’adresser à Dieu comme à un papa, avec  intimité et confiance. Jésus nous affirme dans ces passages que Dieu répond à nos prières, non seulement parce qu’Il est juste, mais aussi parce qu’il est bon et veut le meilleur pour ceux qu’Il appelle ses enfants.

La prière confiante

Extrait du message Comment prier, y’a-t-il une méthode pour prier, y’a-t-il des formules obligatoires et des formules de politesse etc. – Rija – Decembre 2005

Dans le livre de Matthieu chapitre 6 , verset 1 à 15, Jésus nous parle de la prière.

« et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. (Matthieu 6,6b) »

Une chose qu’il faut qu’on retienne, c’est que Dieu sait déjà ce dont nous avons besoin avant même qu’on ne le lui demande. Dieu a 5 façons de répondre à nos prières.

1) la première réponse est celle à laquelle tout le monde pense en premier; Dieu répond tout de suite: OUI

2) La deuxième réponse est souvent dure à accepter du fait de notre impatience, c’est celle où Dieu nous dit: pas encore maintenant  : ATTENDS

3) la troisième réponse apparaît, au premier abord, comme la plus décevante ;  C’est celle où le Seigneur répond:  NON !! Par la suite, cette réponse s’avère toujours de loin la meilleure pour nous.

4) la quatrième réponse est celle à laquelle on pense rarement:  DIEU NOUS DONNE PLUS que ce qu’on lui a demandé. Cette dernière réponse est beaucoup plus courante qu’on ne le croit.

5) La dernière réponse est semblable à la précédente à une exception près. DIEU nous dit :  NON Car j’ai encore beaucoup mieux pour toi

Ce que nous devons retenir ici c’est que nous avons tout intérêt à faire confiance à Dieu, à faire confiance à ses desseins, car il répond toujours à nos prières et il nous donne toujours ce qu’il y a de mieux pour nous.

Imaginez que vous connaissiez personnellement Bill Gates. Et qu’un jour il mets sa main sur votre épaule, il convoque ses collaborateurs et ses banquiers et dit : « à partir de maintenant, ma signature vaut la sienne, il peut tirer des chèques en mon nom, sans limite ». Ce serait le rêve de tout le monde je pense, du moins, si ça nous arrivait, je pense qu’on s’en priverait pas. Je ne sais pas si vous voyez où je veux en venir. Mais c’est exactement ça la relation que nous avons avec Dieu. Il mettra la main sur ton épaule et dit, tout ce que tu demanderas te sera donné. Mais avant, il te faut te présenter à lui.

Comment Dieu me guide-t-Il ?

C’est une question importante et récurrente dans la vie. Quand on fréquente des groupes de jeunes, ou mouvement de jeunesse, le thème finit toujours par revenir, tous les 2 ou 3 ans avec des titres différents : comment vivre libre, la direction divine…

Même si le thème est intéressant, les bases sont toujours les même ! Quand nous avançons dans la foi, on ne peut pas attendre indéfiniment qu’une personne nous apporte ces bases ! Quand Dieu nous dit qu’il a des projets, il va falloir Lui faire confiance. Quand Dieu nous dit qu’il est avec nous et veut nous guider, il est temps de se mettre en mode « écoute ». Et à un moment, il va falloir lâcher prise pour se dire : OK, là maintenant, je te fais confiance !

Bien trop souvent Dieu est la roue de secours au lieu d’être le pilote !

Source – Message STK – Pasteur FAFA – 18 janvier 2003

La direction divine

Dans notre vie, nous avons à prendre des décisions vitales. Quand on dit décisions vitales, ici, on parle de décisions qui nous engagent à vie. Cela nous montre que quoiqu’il arrive on doit opter pour quelque chose.

On peut comparer une personne à un avion. Pour arriver à destination, on ne peut y parvenir sans plan de bord. La question qui vient à l’esprit est alors : Qu’est-ce qui nous motive à suivre ce plan ? Pour répondre à cette question, il y a 2 attitudes :

  • Aide toi et le Ciel t’aidera : J’ai un objectif et Dieu m’aidera
  • Je ne sais pas où je vais mais Dieu me guidera.

La réponse à cette question se trouve dans Jérémie  chapitre 10, verset 23 :

« Je le sais, ô Éternel! La voie de l’homme n’est pas en son pouvoir; Ce n’est pas à l’homme, quand il marche, à diriger ses pas. »

  • On n’est pas maître des événements.

Jérémie 29, verset 11 :

« Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

  • Je propose, et Dieu dispose.

Dieu connaît les projets qui sont bien pour nous.

Quelle est la différence entre un chrétien et un non-chrétien ?

Quand il peche, le Chrétien tremble, parce qu’il a la conscience de Dieu qui est sur lui. Quand on fait quelque chose, il faut qu’en notre cœur on puisse dire : « Je suis en paix. » Quand on n’est pas sûr de ce que l’on va faire, il faut demander conseils aux anciens. Il faut se demander aussi : Qu’est ce que Jesus ferait à ma place ?

Pourquoi ?  Parce que Dieu est notre guide, comme l’indique le Psaume 32 : 8 et 9

«  Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. Ne soyez pas comme un cheval ou un mulet sans intelligence; On les bride avec un frein et un mors, dont on les pare, Afin qu’ils ne s’approchent point de toi. »

Mais pour cela, il nous faut subir une transformation :

Romain 12 : 1 et 2

« Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »

Dieu veut qu’on le consulte :

Amos 3 : verset 1 à 7

«  Écoutez cette parole que l’Éternel prononce contre vous, enfants d’Israël, Contre toute la famille que j’ai fait monter du pays d’Égypte! Je vous ai choisis, vous seuls parmi toutes les familles de la terre; C’est pourquoi je vous châtierai pour toutes vos iniquités.

 Deux hommes marchent-ils ensemble, Sans en être convenus?  Le lion rugit-il dans la forêt, Sans avoir une proie? Le lionceau pousse-t-il des cris du fond de sa tanière, Sans avoir fait une capture?  L’oiseau tombe-t-il dans le filet qui est à terre, Sans qu’il y ait un piège? Le filet s’élève-t-il de terre, Sans qu’il y ait rien de pris? Sonne-t-on de la trompette dans une ville, Sans que le peuple soit dans l’épouvante? Arrive-t-il un malheur dans une ville, Sans que l’Éternel en soit l’auteur?Car le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes. »

C’est avec ses paroles que l’on peut se définir ses objectifs dans notre vie, tout en gardant en tête cette question : Ce que je fais, est-ce toujours pour la gloire de Dieu ?

Mais nous ne sommes pas seuls, Dieu est avec nous, et nous parle de diverses manières.

Job 33 – verset 14 et 15 :

« Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, Tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, Quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, Quand ils sont endormis sur leur couche. »

La vérité sur Jésus

En fin d’année 2012, le groupe de jeunes de notre église nous avait invité pour leur week-end de retraite…

Dans l’évangile de Jean au chapitre 6, nous vivons la 1ere multiplication des pains. Jésus prêche, et les gens viennent de partout pour l’entendre. A la fin de la journée, les disciples veulent renvoyer les gens. Mais Jésus dit : vous allez les nourrir. Arrive le jeune avec 5 pains et 2 poissons.

5000 hommes = 5000 femmes + 10000 enfants. Jésus a nourrit 20000 personnes avec 5 pains et 2 poissons.

 

Ça a fait le buzz. La foule a accourut. (Ne pas confondre avec Matthieu 15 : 4000 hommes, autre histoire). Pourquoi, il fait ça ? Parce qu’ils avaient faim ? Non ça c’est dans la deuxième multiplication.

Les 4 évangiles racontent cette histoire. Les gens pouvaient aller dans les alentours. Il a fait ce miracle pour entre autre exposer les mauvaises raisons, pour lesquelles les gens suivaient Jésus. A partir du verset 22, le lendemain, ils sont beaucoup plus nombreux à cause de la bouffe gratuite. Mais ce jour là, Jésus par son message va faire fuir la foule.

Ceux qui mangent leur pain de vie.

Au verset 69 : Imaginez : de 60000 personnes, il ne reste que les 12. Tête baissée. Des idées folles dans la tête. Personne ne bouge. Pierre avait compris le miracle des pains. Jésus, le pain c’est Toi.

 

Qui es tu dans cette scène ?

Mercenaire : suis Jésus parce que ça t’amène quelque chose

Mal informé : quand ça devient difficile, je laisse tomber.

Comme Pierre : malgré le tourbillon (tombe de haut), mais il a compris que le pain c’est Jésus. Même quand ça ne se passe pas comme tu veux. Mange le pain de vie, de la présence de Dieu.

 

T’es là, tout le monde est parti, il reste toi, quelques amis et Jésus. T’es tenté d’aller ailleurs. Pierre a compris que le pain c’est Jésus, et il dit si je vais ailleurs je vais trouver quoi ? Rien ! Je reste avec Toi Seigneur.

Et Toi qu’est ce que tu manges ? Des ordures ? Dans le spirituel ? Avec quoi tu veux satisfaire ton âme ?

Est-ce que tu te nourris d’amertume ?

Est-ce que tu te nourris d’un poison qui s’appelle l’approbation des autres ? Faut que les autres m’aiment ? Quand tout le monde n’est pas content de moi, ma vie est misérable.

Est-ce que tu te nourris de convoitise ? Image perverse.

Trop de facebook, d’internet, de télé ? C’est pas mal en soi, mais ça ne nourrit pas ton ame.

 

Jésus est le pain de vie. Il a fait le miracle pour que l’on comprenne que c’est lui le pain. La seule chose dont on a besoin c’est lui.

 

Quand tout s’écroule, la tentation est grande. Tu ne sais pas ce qui va arriver. Si les disciples avaient su…

Pierre : tu vas devenir un grand leader, tu seras le premier pape, dans 2000 ans on parlera de toi tous les jours, tu vas écrire 2 livres dans la Bible : 1 Pierre et 2 Pierre, traduit dans des milliers de langues. Tu ne t’en rends pas compte. Mais Pierre est là, il ne le sait pas.

Jean ne sait pas que des millions d’enfant s’appelleront Jean à cause de toi. Tu vas écrire 5 livres dans la Bible, Jean, 1 Jean, 2 Jean, 3 Jean, et l’apocalypse. Des hôpitaux auront ton nom. Mais Jean est là, il ne le sait pas.

 

Conclusion

 

Quand les foules s’en vont. Quand ta vie prend des tournures que tu ne pensais pas. Quand ton monde s’écroule. Souviens toi de ce que Jésus veut faire avec Toi.

 

Comment tu suis Jésus ? Mercenaires, mal informés : partez !

Notre seul espoir c’est de venir à Jésus et dire à quel autre irions-nous qu’à toi. Si tu veux arrêter d’être un mercenaire et que Jésus te fuis, il va falloir manger le pain de vie.

 

Manger le pain de vie, c’est ouvrir le livre de Dieu, de prendre du temps dans la prière, et d’avoir un cœur qui désire le connaître plus que tout autre chose dans l’univers. Mange le pain de vie.

Ecoutez : Seigneur à quel autre de Sébastien Demrey

Seigneur à quel autre

Jésus ! J’ai raté un épisode ?

En fin d’année 2012, le groupe de jeunes de notre église nous avait invité pour leur week-end de retraite…

Dans l’évangile de Jean au chapitre 6, nous vivons la 1ere multiplication des pains. Jésus prêche, et les gens viennent de partout pour l’entendre. A la fin de la journée, les disciples veulent renvoyer les gens. Mais Jésus dit : vous allez les nourrir. Arrive le jeune avec 5 pains et 2 poissons.

500O hommes = 5000 femmes + 10000 enfants. Jésus a nourrit 20000 personnes avec 5 pains et 2 poissons.

 

Ça a fait le buzz. La foule a accourut. (Ne pas confondre avec Matthieu 15 : 4000 hommes, autre histoire). Pourquoi, il fait ça ? Parce qu’ils avaient faim ? Non ça c’est dans la deuxième multiplication.

Les 4 évangiles racontent cette histoire. Les gens pouvaient aller dans les alentours. Il a fait ce miracle pour entre autre exposer les mauvaises raisons, pour lesquelles les gens suivaient Jésus. Le lendemain, ils sont beaucoup plus nombreux : bouffe gratuite. Mais certains sont mal informés :

Les mal informés.

Etre mal informés : frustrant. Tu perds ton temps.

Exemple : Sondage téléphonique, sondage télé loisirs.

Jésus dit : si tu veux me suivre calcule le coup. Jésus veut des gens qui se donnent entièrement.

Jean 6 v.51 : bizarre

Jean 6 v.52 : Jésus rend les gens perplexes

Jean 6 v.53 : Jésus en rajoute une couche, pour bien perdre tout le monde

Jésus devient vampire ? Jésus dit qu’il va mourir, il va être crucifié, il va être meurtri par une croix, et son sang sera versé pour le péché du monde. Les gens ont commencé à comprendre qu’il va mourir. Ils ont pas aimé ça, parce qu’il avait trouvé le génie qui donne du pain gratuit. On ne travaille pas, pas d’impôts, pas de taxes. C’est lui notre homme. Avec lui on va renverser l’empire romain. Les juifs cherchaient un leader pour se débarrasser des romains. Dès qu’il y a un langage de mort, les gens n’aimaient pas ça. Ils étaient mal informés : on veut pas que tu meurs.

v.66 : La foule est déjà parti, il reste les disciples. Le vent tourne. Il fait une « mauvaise » prêche.

Mise en situation :

Pierre et Jean voient les gens partir. Jésus assis un peu plus haut, et Pierre et Jean voit la foule partir. Ils voyaient déjà leurs plans partir en fumée. Ils étaient les bons disciples, ils pensaient avoir les places pour gouverner le nouveau royaume de Dieu. Ils voyaient partir leur avenir.

Pierre aurait pu se lever pour dire : time out, pause. Oubliez les affaires de cannibales, Jésus est fatigué, on fait un break et revenez dans une heure.

Discussion avec Jésus : Jésus ta prédication elle marche pas. Parle nous plutôt de Ta prière magnifique, et on va prier, promis ! Ou alors fais une blague sur les pharisiens. Ou bien parle en parabole, les gens ne comprennent pas, mais disent que c’est « deep ».

Mais Jésus prêche son message : boire mon sang, manger ma chair.

Si tu plonges, on va plonger aussi, Jésus change de message s’il te plait.

 

Mal informé, Jésus est venu pour mourir.

Es tu mal informé ? Tu crois que Jésus, ça va régler tous tes problèmes. Mais ça coute de suivre Jésus. Tu ne peux pas ajouter Jésus à tout le reste. Je ne savais pas qu’il fallait que j’arrête de mentir, de voler, d’être centré sur moi. Etre chrétien c’est pas un job à temps partiel. Tu vas perdre, mais tu vas tellement gagner. La vie chrétienne tu crois que c’est des vacances ? Facile ? Il faut faire des efforts par la grâce de Dieu, par le Saint Esprit.

Il faut que tu te battes. Si tu te sens en vacances, pose toi des questions.

 

Le problème est que nous avons grandit dans une société qui ne veut plus faire d’effort.

 

Suis-tu Jésus pour les bonnes raisons ? Ce jour là, des personnes ont suivi Jésus pour de mauvaises raisons. Ils avaient le ventre plein, mais l’âme vide. Jésus va pourvoir à tous tes besoins, si tu lui fais confiance, pas ce que tu veux, pas ce que tu penses ce que tu as besoins, mais ce dont tu as besoin. Mais Jésus veut pourvoir avant tout à ta faim spirituelle. Mais ce jour là, la majorité des gens sont partis affamés spirituellement. C’est peut être ton cas ? Tu aimes Jésus, tu vas à l’église, mais spirituellement tu es affamé. Tu peux avoir ton ventre plein de nourriture parce qu’on est dans un pays d’abondance, ta tête pleine parce qu’on peut s’étourdir dans notre culture, notre société. Mais ton âme a besoin de nourriture. J’essaie, j’aime Dieu, mais j’ai faim, tu dis. Pourtant Jésus a dit celui qui a faim, qu’il vienne à moi et il n’aura plus jamais faim. Celui qui a soif, qu’il vienne à moi et il n’aura plus jamais soif ?

Extrait du message – Suis-tu Jésus pour les bonnes raisons ? – Retraite STKAM 2012

Lire également issu du message :

Le mercenaire n’ira pas loin

La vérité sur Jésus

Le mercenaire chrétien n’ira pas loin !

En fin d’année 2012, le groupe de jeunes de notre église nous avait invité pour leur week-end de retraite…

Dans l’évangile de Jean au chapitre 6, nous vivons la 1ere multiplication des pains. Jésus prêche, et les gens viennent de partout pour l’entendre. A la fin de la journée, les disciples veulent renvoyer les gens. Mais Jésus dit : vous allez les nourrir. Arrive le jeune avec 5 pains et 2 poissons.

5000 hommes = 5000 femmes + 10000 enfants. Jésus a nourrit 20000 personnes avec 5 pains et 2 poissons.

Ça a fait le buzz. La foule a accourut. (Ne pas confondre avec Matthieu 15 : 4000 hommes, autre histoire). Pourquoi, il fait ça ? Parce qu’ils avaient faim ? Non ça c’est dans la deuxième multiplication.

Les 4 évangiles racontent cette histoire. Les gens pouvaient aller dans les alentours. Il a fait ce miracle pour entre autre exposer les mauvaises raisons, pour lesquelles les gens suivaient Jésus. Le lendemain, ils sont beaucoup plus nombreux : car il y a bouffe gratuite.

Les mercenaires

A partir de Jean 6 : 14, 20000 personnes sont là, et Jésus fuit. Le lendemain, pareil. Imagine les disciples : Pourquoi tu fuis ? T’es pas évangéliste ?

Je fuis ceux qui veulent m’entendre pour de mauvaises raisons répond Jésus.

 

Mercenaire : quelqu’un qui suit par intérêt voir verset 26 : mais parce que vous avez mangé des pains et vous avez été rassasié = mauvaise raison : bouffe gratuite !

 

Est ce que tu as une mentalité de mercenaires ?

Exemple de Kadhafi resté longtemps au pouvoir ? Parce qu’il engageait des mercenaires. Ils ne croyaient pas en sa cause, mais par intérêt personnel : argent

On ne vient pas à Jésus pour ce qu’il peut nous donner. Oui il y a des bénéfices = croix = signe plus, pas moins. Quand tu viens à Jésus : c’est plus. Au début on vient à Dieu pour ce qu’il va nous donner. Mais après il faut réaliser que Jésus est plus précieux que ce qu’il fait. On ne le suit pas pour ce qu’il fait, mais pour ce qu’il est.

Si tu le suis pour ce qu’il te donne, ce n’est pas humble. Personne ne serait satisfait d’une situation amoureuse où tu sens que tu es avec l’autre, juste pour ta situation, ton argent.

 

Exemple de mercenaires :

DANS LA SOCIETE

Personnes âgées pas visitées sauf quand les gens veulent de l’argent

Les employés n’ont pas de loyauté, si y a mieux ailleurs…

Employeurs : siphonner au max les employés

Sport professionnel : plus d’appartenance Del Piero, Raul, Maldini

Relation amoureuse : tant que tu m’apportes ce que je veux je te garde

Sexualité : amis avec bénéfices

 

DANS L’EGLISE :

Quand tu viens juste pour prendre.

Je viens mais je ne veux pas servir

 

Tu viens servir mais ce n’est pas fort :

‘J’ai eu un empêchement

 

Suivre Jésus = servir Jésus.

Tu sers Jésus, en décommandant au dernier moment, sans excellence, à la légère ?

Servir avec excellence : quand j’ai envie je fais, mais quand j’ai plus envie, j’ai plus envie.

Jésus aussi avait des choses qu’il n’avait pas envie de faire : aller sur la croix par exemple, mais il y est allé pour toi et moi.

 

MERCENAIRE AVEC JESUS :

Idée du christianisme : Qu’est ce que Dieu va faire pour moi ?

Flashnews : tu n’es pas le centre du monde. Le christianisme c’est Christ.

Regarde Toi à toi même un instant : Si t’aimes Jésus, pourquoi tu l’aimes ? Tu l’aimes plus à cause de ce qu’il a fait pour toi ? Il m’a délivré de… Il m’a donné l’espoir de… Il m’a sorti de… Il m’a sauvé de…

Ou est ce que tu aimes plus Jésus pour qui il est ?

  • Quitter l’enfance spirituel : MOI MOI MOI

Tu ne peux pas l’aimer pour qui il est si tu n’as pas de communion avec lui. Apprend à le découvrir.

Les dons viennent du donateur. Le donateur est plus précieux que les dons.

 

Si t’as une mentalité de mercenaires, tu vas toujours douter Dieu. Quand Jésus met en évidence cette mentalité : verset 30 : quel miracle tu fais ? Ils doutent.

Dieu m’aimes tu vraiment ? Es tu là ?

Si tu veux suivre Jésus, tu dois le suivre peu importe la situation.

Ce jour là, des personnes ont suivi Jésus pour de mauvaises raisons. Ils avaient le ventre plein, mais l’âme vide. Jésus va pourvoir à tous tes besoins, si tu lui fais confiance, pas ce que tu veux, pas ce que tu penses ce que tu as besoins, mais ce dont tu as besoin. Mais Jésus veut pourvoir avant tout à ta faim spirituelle. Mais ce jour là, la majorité des gens sont partis affamés spirituellement. C’est peut être ton cas ? Tu aimes Jésus, tu vas à l’église, mais spirituellement tu es affamé. Tu peux avoir ton ventre plein de nourriture parce qu’on est dans un pays d’abondance, ta tête pleine parce qu’on peut s’étourdir dans notre culture, notre société. Mais ton âme a besoin de nourriture. J’essaie, j’aime Dieu, mais j’ai faim, tu dis. Pourtant Jésus a dit celui qui a faim, qu’il vienne à moi et il n’aura plus jamais faim. Celui qui a soif, qu’il vienne à moi et il n’aura plus jamais soif.

 

Extrait du message – Suis-tu Jésus pour les bonnes raisons – Retraite STKAM 2012

Lire la également issu de ce message :

Jésus ! J’ai raté un épisode ?

La vérité sur Jésus

 

Alpha connect : La mission, le défi d’une génération – Marseille 2014 [audio]

Alpha Connect Marseille 2014 : retrouvez les messages en audio.