Comment Dieu me guide-t-Il ?

C’est une question importante et récurrente dans la vie. Quand on fréquente des groupes de jeunes, ou mouvement de jeunesse, le thème finit toujours par revenir, tous les 2 ou 3 ans avec des titres différents : comment vivre libre, la direction divine…

Même si le thème est intéressant, les bases sont toujours les même ! Quand nous avançons dans la foi, on ne peut pas attendre indéfiniment qu’une personne nous apporte ces bases ! Quand Dieu nous dit qu’il a des projets, il va falloir Lui faire confiance. Quand Dieu nous dit qu’il est avec nous et veut nous guider, il est temps de se mettre en mode « écoute ». Et à un moment, il va falloir lâcher prise pour se dire : OK, là maintenant, je te fais confiance !

Bien trop souvent Dieu est la roue de secours au lieu d’être le pilote !

Source – Message STK – Pasteur FAFA – 18 janvier 2003

La direction divine

Dans notre vie, nous avons à prendre des décisions vitales. Quand on dit décisions vitales, ici, on parle de décisions qui nous engagent à vie. Cela nous montre que quoiqu’il arrive on doit opter pour quelque chose.

On peut comparer une personne à un avion. Pour arriver à destination, on ne peut y parvenir sans plan de bord. La question qui vient à l’esprit est alors : Qu’est-ce qui nous motive à suivre ce plan ? Pour répondre à cette question, il y a 2 attitudes :

  • Aide toi et le Ciel t’aidera : J’ai un objectif et Dieu m’aidera
  • Je ne sais pas où je vais mais Dieu me guidera.

La réponse à cette question se trouve dans Jérémie  chapitre 10, verset 23 :

« Je le sais, ô Éternel! La voie de l’homme n’est pas en son pouvoir; Ce n’est pas à l’homme, quand il marche, à diriger ses pas. »

  • On n’est pas maître des événements.

Jérémie 29, verset 11 :

« Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

  • Je propose, et Dieu dispose.

Dieu connaît les projets qui sont bien pour nous.

Quelle est la différence entre un chrétien et un non-chrétien ?

Quand il peche, le Chrétien tremble, parce qu’il a la conscience de Dieu qui est sur lui. Quand on fait quelque chose, il faut qu’en notre cœur on puisse dire : « Je suis en paix. » Quand on n’est pas sûr de ce que l’on va faire, il faut demander conseils aux anciens. Il faut se demander aussi : Qu’est ce que Jesus ferait à ma place ?

Pourquoi ?  Parce que Dieu est notre guide, comme l’indique le Psaume 32 : 8 et 9

«  Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. Ne soyez pas comme un cheval ou un mulet sans intelligence; On les bride avec un frein et un mors, dont on les pare, Afin qu’ils ne s’approchent point de toi. »

Mais pour cela, il nous faut subir une transformation :

Romain 12 : 1 et 2

« Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »

Dieu veut qu’on le consulte :

Amos 3 : verset 1 à 7

«  Écoutez cette parole que l’Éternel prononce contre vous, enfants d’Israël, Contre toute la famille que j’ai fait monter du pays d’Égypte! Je vous ai choisis, vous seuls parmi toutes les familles de la terre; C’est pourquoi je vous châtierai pour toutes vos iniquités.

 Deux hommes marchent-ils ensemble, Sans en être convenus?  Le lion rugit-il dans la forêt, Sans avoir une proie? Le lionceau pousse-t-il des cris du fond de sa tanière, Sans avoir fait une capture?  L’oiseau tombe-t-il dans le filet qui est à terre, Sans qu’il y ait un piège? Le filet s’élève-t-il de terre, Sans qu’il y ait rien de pris? Sonne-t-on de la trompette dans une ville, Sans que le peuple soit dans l’épouvante? Arrive-t-il un malheur dans une ville, Sans que l’Éternel en soit l’auteur?Car le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes. »

C’est avec ses paroles que l’on peut se définir ses objectifs dans notre vie, tout en gardant en tête cette question : Ce que je fais, est-ce toujours pour la gloire de Dieu ?

Mais nous ne sommes pas seuls, Dieu est avec nous, et nous parle de diverses manières.

Job 33 – verset 14 et 15 :

« Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, Tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, Quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, Quand ils sont endormis sur leur couche. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *